Bienvenue en Arcadie

Le forum Arcadie est un havre de paix et de sagesse aux parfums de philosophie païenne et de magie…
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lyon et les illuminations du 8 décembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel
Admin
avatar


MessageSujet: Lyon et les illuminations du 8 décembre   Jeu 8 Déc - 18:43

Bonsoir Arcadie,

Comme certains d'entre vous le savent je suis devenu lyonnais depuis moins d'un an et ce soir du 8 décembre j'ai allumé mes lumignons disposés sur les appuis de fenêtre, tradition oblige. (je le faisais déjà avant d'habiter en région lyonnaise).

Alors, voici l'histoire des illuminations (ou fête des lumières) dont les origines ne sont pas que chrétiennes :


Nous sommes le 8 décembre et les « Illuminations », devenues depuis quelques années « Fête des Lumières » annoncent le départ des réjouissances de Noël.
C’est la plus grande fête de l’année et tous les habitants ont à cœur de mettre des « lumignons » sur leurs fenêtres.
A 19 heures toutes les cloches sonnent pour que l’on allume les bougies et la ville entière est dans les rues.
Le 8 décembre est le jour de la conception de la Vierge selon la Bible, et Lyon est sous la protection de la Vierge Marie depuis 1643 quand la ville fut sauvée de la peste.

Mais la tradition lyonnaise puise ses racines dans les fondements mêmes de l’humanité, qui a toujours vu le feu comme un symbole de rassemblement mais aussi de victoire sur le froid et la nuit. Les illuminations lyonnaises sont millénaires.
Pratiquées dans le bassin méditerranéen par les Égyptiens, les Grecs ou encore les Romains, les illuminations se sont d’abord attiré les foudres des premiers chrétiens. Ces derniers n’y voyaient que paganisme et déviance, avant de choisir de les utiliser à leur tour pour faciliter la transition entre les anciens cultes et le leur.
Pendant l’Antiquité, les illuminations marquaient les fêtes et autres glorieux événements. Les habitants des villes ornaient alors leurs fenêtres de lampes et autres lumignons pour célébrer tout ce qui devait l’être. Chez les Gaulois, de grands feux sont allumés à l’occasion de Beltaine, fête organisée le 1er mai en l’honneur des dieux Belenos, Belisama et Lug. Paradoxalement, ce dernier est peu présent à Lugdunum, un transfert s’étantopéré sur Mercure. À Rome, les saturnales, qui se déroulaient mi-décembre, étaient l’occasion de s’offrir bougies et autres flambeaux, tandis que maîtres et esclaves échangeaient symboliquement leurs rôles. Le brassage culturel de Lugdunum était tel que la ville n’a pas dû échapper à ces festivités.




Inspiré d’un article de Lyon capitale : « les origines oubliées du 8 Décembre - Fête des Lumières »

Gabriel

_________________
"Tous les pays qui n'ont plus de légendes seront condamnés à mourir de froid..."        
  Patrice de la Tour du Pin

www.andounna.org

Revenir en haut Aller en bas
 
Lyon et les illuminations du 8 décembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en Arcadie :: Evènements et spectacles-
Sauter vers: